BALLADES ACOMPAGNEES EN CEVENNES

Circuit de 48h en Cévennes

Austères ou accueillantes, rocheuses ou forestières, sèches ou torrentueuses, les Cévennes sont multiples, mais toujours authentiques.

Circuit de 48h en Cévennes

1 - Toucher l’esprit de liberté à Anduze

Au départ d’Alès, direction Anduze à une dizaine de kilomètres. Village médiéval lové autour du Gardon, Anduze est la porte d’entrée des Cévennes et fut un pôle majeur de l’épopée protestante au XVIe siècle. Le temple d’Anduze à la façade austère, est l’un des plus grands de France. Le village possède un charme et une douceur où il fait bon vivre en été. Un lieu où flâner et craquer pour les célèbres poteries, et peut-être croiser le dernier vainqueur des Oscar et des César, l’acteur Jean Dujardin et son épouse Alexandra Lamy, qui se sont mariés dans la commune et y possèdent une maison.

2 - En train à vapeur vers Saint-Jean-du-Gard

Crachant vapeur et escarbilles, cet authentique train à vapeur utilise l’ancienne voie ferrée reliant Alès à Anduze et fermée en 1971. Le train parcourt 13 kilomètres en franchissant de nombreux ouvrages d’art, dont un pont métallique de 104 mètres franchissant le Gardon. Une étape est possible à la bambouseraie de Prafrance, où s’épanouissent en pleines Cévennes 200 variétés de bambous ! Non loin de là à Mialet, dans la maison natale du chef camisard Roland, a été érigé le “Musée du désert”, consacré à l’histoire du protestantisme.

Musée du Désert : 04 66 85 02 73

3 - Sur la corniche des Cévennes

Pénétrez dans le pays de la Haute Gardonnenque en empruntant la D 260 en direction du Pompidou. Vous voici sur la corniche des Cévennes, la voie stratégique aménagée au XVIIIe siècle pour faire passer les dragons de Louis XIV, faisant la chasse aux camisards. Paysage somptueux. Beau point de vue au col de l’exil, avant de bifurquer à gauche sur la petite D 39 pour rejoindre la vallée Borgne et direction le petit village des Plantiers, dans les Cévennes des eaux vives et des crêtes, où jadis on cultivait le ver à soie. Charmante maison de l’eau dans l’ancien moulin. De là, nombreuses randonnées possibles.

Office de Tourisme de la vallée Borgne,

Saint-André-de-Valborgne. Tél. 04 66 60 32 11. www.vallee-borgne.org/fr

4 - Dormir au-dessus de la rivière

Plusieurs chambres d’hôtes aux Plantiers et dans les villages avoisinant. Mais on craque pour le charme de l’auberge du Valgrand, solide bâtisse de trois niveaux proposant cinq chambres. En été, l’auberge propose un restaurant et c’est un plaisir de diner ou prendre son petit déjeuner sur la terrasse en surplomb de la rivière.

Auberge du Valgrand, Les Plantiers. Tél. 04 66 83 90 11. www.auberge-valgrand.com

5 - A l’assaut du Mont-Aigoual

Après un bon petit-déjeuner, direction le Mont Aigoual par les routes escarpées de D193 et D10 avant de rejoindre la route D 986 en direction de l’Espérou (là où partent en juin les transhumances) puis le sommet de l’Aigoual, à 1565m. Panorama sublime. Le “cicruit des botanistes”, balisé, propose de découvrir en 1 heure la plupart des versants du mont. A ne pas manquer, la visite de l’observatoire météo, dernière station météo de montagne en activité de France.

Observatoire météo de l’Aigoual. Tél. 04 67 82 60 01 (gratuit).

6 - Passé soyeux à Saint-Hippolyte-du-Fort

On redescend du Mont Aigoual par Valleraugue. Au hameau du Villaret, les jardins des Sambucs proposent un havre de paix avec un jardin vivant où les plantes rares le disputent aux fleurs des champs colorées. On peut aussi faire une pause déjeuner pour des casse-croûte d’anthologie. Pour les gros appétit, à quelques kilomètres “l’Abeuradou” est un restaurant atypique dans le cadre historique du château du Rey à Pont d’Hérault. Possibilité aussi de faire un détour au Vigan, ville à la fois cévenole et méditerranéenne. Retour à Alès par Saint-Hippolyte-du-Fort, où l’on peut se replonger dans le riche passé de la région dans une ancienne magnanerie (là où on élevait les vers à soie) transformée en Musée de la soie.

L’Abeuradou à Pont-d’Hérault. Tél. 04 67 82 49 32.

FERMETUREANNUELLE

AUBERGE L'EGLANTINE 

HOTEL-RESTAURANT

PISCINE-PARKING PRIVE

CHEMIN DE LA PARADE

30140 GENERARGUES

RESERVATIONS

RENSEIGNEMENTS

TEL 04 66618006 

Meilleur tarif garanti/low cost. 

Chambres à partir de 55€

Taxe de séjour comprise 

(voir tarifs hôtel)

wifi gratuit et illimité  

 

Hotel-restaurant recommandé par le guide officiel Auberges de village
Hotel-restaurant recommandé par le guide officiel Auberges de village

 Anduze et son  train à vapeur des Cévennes

En Cévennes, l’Eglantine voisine du célèbre village potier d’Anduze et de la ville d’Ales est la dernière porte de la plaine avant les montagnes Cévenoles qui ouvre sur les vallées des Gardons de St-jean du Gard et de Mialet. pour votre hébergement notre hôtel de campagne familial est un point central pour partir à la découverte  d'Anduze, des Cévennes, du terroir, un cadre enchanteur, une situation privilégiée, une promenade d’une heure en voiture, à chaque tournant vous découvrirez un paysage différent.

L'Eglantine 

HOTEL-RESTAURANT

-A deux minutes de la  Bambouseraie

-Cinq minutes  d'Anduze 

-Dix minutes d'Ales  

 Réservations

-04 66618006 

cliquez pour agrandir

 Salles du restaurant

Soirée arc-en-ciel à l'Eglantine