LA BAMBOUSERAIE DE PRAFRANCE

La Bambouseraie est un lieu unique dédié à l'extravagance dont la nature a le secret, à l'exubérance du végétal sous ses formes les plus inattendues... Mais, avant tout, la Bambouseraie est un lieu vivant, ouvert aux artistes, lieu de rêverie et de réflexion où toutes les sensibilités peuvent trouver à satisfaire leur désir d’enchantement et de connaissance. À travers un véritable parcours initiatique, le visiteur, sans contraintes, pourra se cultiver, découvrir et partager, discrètement et efficacement aidé par toute l’équipe de ce jardin exceptionnel.

Depuis plus de 150 ans... et pour longtemps

Par le gigantisme des végétaux, par le sentiment de bien-être qui en émane, la Bambouseraie semble avoir toujours existé. Elle est pourtant née, en 1856, de la volonté d'un seul homme : Eugène Mazel dont les serres de la Bambouseraie portent encore le nom.

Passionné d'horticulture et de sciences naturelles, il entame ses premières plantations sur le site actuel de la Bambouseraie en 1856, en acclimatant des espèces exotiques venues de Chine, Japon, d'Amérique du Nord et de l'Himalaya...

Depuis 1902, la famille Nègre préside aux destinées de la Bambouseraie en n'ayant de cesse que de multiplier les espèces, ouvrir le parc au public et développer les plantations. Plus récemment, la Bambouseraie est devenue un espace de rencontres pour les scientifiques et experts, mais aussi un espace d'expression avec la venue de plusieurs artistes emblématiques qui ont pris possession, chacun à leur tour, d'une partie du parc. De nouvelles idées prennent forme, de nouveaux challenges sont relevés, toujours dans un esprit de découverte et de partage qui caractérise la Bambouseraie.

Les grandes dates de la Bambouseraie :

1856 : création du jardin exotique par Eugène Mazel, botaniste renommé.

1890 : reprise par le crédit foncier décès d'Eugène Mazel.

1902 : acquisition du domaine par Gaston Nègre, passionné de plantes.

1945 : Maurice Nègre, ingénieur agronome, reçoit le domaine en héritage.

1953 : ouverture du parc au public et tournage du film Le salaire de la peur.

1956 : le gel cause la disparition d'une grande partie des plantations. Seuls les bambous et les arbres résistent.

1960 : Janine Nègre poursuit la tâche de son mari disparu. Elle lègue le domaine à Muriel, sa fille, en 1977, qui en assure le développement avec son mari.

2000 : Année du Dragon, Erik Borja présente le projet du Vallon du Dragon.

2004 : Muriel Nègre assure seule la direction du domaine et fait de la Bambouseraie un lieu de partage et de rencontre

2005 : la Bambouseraie est classée Jardin remarquable par le Ministère de la culture.

2006 : 150ème anniversaire.

2008 : la Bambouseraie est inscrite au titre des Monuments historiques.

Voir vidéo de la Bambouseraie

AUBERGE L'EGLANTINE 

HOTEL-RESTAURANT

PISCINE-PARKING PRIVE

CHEMIN DE LA PARADE

30140 GENERARGUES

RESERVATIONS

RENSEIGNEMENTS

TEL 04 66618006 

Meilleur tarif garanti/low cost. 

Chambres à partir de 55€

Taxe de séjour comprise 

(voir tarifs hôtel)

wifi gratuit et illimité  

 

Hotel-restaurant recommandé par le guide officiel Auberges de village
Hotel-restaurant recommandé par le guide officiel Auberges de village

 Anduze et son  train à vapeur des Cévennes

En Cévennes, l’Eglantine voisine du célèbre village potier d’Anduze et de la ville d’Ales est la dernière porte de la plaine avant les montagnes Cévenoles qui ouvre sur les vallées des Gardons de St-jean du Gard et de Mialet. pour votre hébergement notre hôtel de campagne familial est un point central pour partir à la découverte  d'Anduze, des Cévennes, du terroir, un cadre enchanteur, une situation privilégiée, une promenade d’une heure en voiture, à chaque tournant vous découvrirez un paysage différent.

L'Eglantine 

HOTEL-RESTAURANT

-A deux minutes de la  Bambouseraie

-Cinq minutes  d'Anduze 

-Dix minutes d'Ales  

 Réservations

-04 66618006 

cliquez pour agrandir

 Salles du restaurant

Soirée arc-en-ciel à l'Eglantine